Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 04:44

 

Allez encore un coup de G ... c'est la saison quoi !

 

Dernièrement j'ai lu un article, une femme en paréo a été priée de sortir de la piscine, était-elle dans l'eau ou au bord ?

Et une autre sur la plage a été verbaliséeà cause de son foulard, sur la tête ou sur le visage ?

 

 

peu importe, j'en ai marre de ces délires débiles sur le burkini !

 

 

Parce que quoi, Je vous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps en Europe on se baignait en tenue complète, nageur siècle dernier, et que sur certaines plages, encore, on vous interdit le top less, alors qu'ailleurs on vit en tenue d'Eve.

Les modes changent, et on revient même à une certaine pruderie parfois.

 

 

Alors un coup on interdit ça, un coup on l'oblige ... marre !! et la liberté bordel !

 

 

N'importe quoi ... et bientôt on interdira le port du tee shirt en bord de piscine ou à la plage même si on a un coup de soleil carabiné ? non mais oh, la liberté à coups d'interdits ? c'est quoi ce pays ?

Perso, tant qu'on rentre dans l'eau et qu'on est propres avec des vêtements lavés, pas de souci, et on peut très bien être habillé(e) comme on veut, tant qu'on ne privatise pas et ne "sectarise" pas les  lieux. Pour moi, on fait bien ce qu'on veut, tant qu'on ne cache pas son visage (trop facile pour des repris de justice ou des terroristes de se cacher sous prétexte de religion).

La sécurité et l'hygiène avant tout. Au fait et les plongeurs avec leur tenue tout en un, on en fait quoi ???

Pis les femmes qui ont honte de leurs vergetures, leurs cicatrices, leur cellulite, quoi ??? Va falloir qu'elles passent devant une police du maillot pour avoir le droit de sortir couverte ? et seuls les beaux pas complexés seront tranquilles ? et m ...

 

Par contre les crados qui vous cassent la tête avec leurs radios ou leurs criailleries, vous empoisonnent avec leurs cigarettes, ou pissent dans l'eau à côté de vous ... pas de PV ? Et ceux qui puent la sueur pas propre vont pouvoir tout tranquillou se baigner !

 

Depuis que je suis en âge de comprendre, j'ai l'impression de voir ma liberté se restreindre, diminuer, un jour je me retournerai et elle aura disparu.

 

On marche sur la tête ma pauv'Lucette.

 

source image

26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 02:13

comme promis voilà des photos ramenées par Monsieur Caréli

 nous n'avons pas vu tout à fait les mêmes choses, moins de marchés pour lui, mais plus de vues en hauteur entre autres

 

Tashkent

le marché

et une vue de haut, comme nous n'en n'avons pas eue

madrasa koukeldach

la ville

Khiva

vue depuis les remparts (là je n'y ai pas été hélas)

Kyzyl Koum

Toprak kala, Ayaz Kala

retour à Khiva

suite à Boukhara

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 00:09

Bon je sors de ma ligne directrice et juste un coup de g ...

Notre très cher (t'as vu le prix du coiffeur ?) président conducteur de scooter même pas français (le scoot, pas le Hollande) a prononcé une phrase  plus que ... bon restons polie ... koike ...

 

Il a pas eu de bol avec la courbe de chômage !!! Ben tiens il avait prévu une croissance de 0,7 on a eu du 0,2. Sa conclusion, c'est pas qu'il s'est planté, non non non, c'est qu'il a pas eu de bol ... allons bon, on se joue la politique à pile ou face ? et si on perd on n'a pas eu de bol ??

Ben flûtre si j'avais su que c'est comme ça qu'on devenait Président, en ayant du bol, j'aurais tout joué mes études à pile ou face, vas savoir, je serais peut-être ministre de l'écologie là, à cette heure !

 

Bon de toute façon, j'ai pas eu de bol, puisque je n'ai jamais voté pour le président qui a été élu ...

 

En attendant ça m'a fichue en rogne de lire que la situation cata dans laquelle on est c'est parce que monsieur Scoot n'a pas eu de bol ! T'imagines, si il avait bossé son rôle au lieu de compter sur la chance, peut-être qu'on aurait sorti la tête du panier de crabes ... ou que ça serait pire ...

 

Enfin bref, j'espère qu'on aura du bol en 2017.

source

 

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 09:51

vous avez pu remarquer que je réponds en retard, ou ne passe que de façon très désordonnée sur vos blogs

mais j'ai encore eu 2 jours sans connexion. Le relai Kiwi est apparemment sujet aux attaques de foudre ou de vent lors des intempéries.Et samedi matin on a eu un déluge.

Bref désolée, j'essaye de rattraper mon retard, et à tout bientôt

 

Published by careli - dans communiqués
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 01:01

 

Comme tout a une fin sauf le saucisson qui en a 2 ... il fallait bien que ce voyage aussi ait une fin ...

Donc après l'observatoire, on file se restaurer, à l'ombre de vrais arbres et de fausse vigne à côté d'une mini cascade artificielle et d'une fontaine, premier et seul restaurant où nous aurons mangé des frites.

 

pas d'autres photos car surtout des photos du groupe.

Pour passer le temps en attendant de prendre le train qui doit nous ramener à Tachkent, Tania nous fait visiter l'atelier de la créatrice qui avait dessiné les modèles du premier défilé que nous avons admiré en début de séjour, et nouveau défilé dans l'après midi.

A côté de l'atelier, une "petite" limousine

un défilé, des vêtements, des sacs, des chapeaux, des tentations ...

embarquement ou "en-trainement" dans l'afrosiab, train moderne et confortable, pas de photos, mais monsieur Caréli peut-être en aura pris

re restau : assez particulier, plafond tendu de tissus bicolores,

un groupe de jeunes faisaient un repas de fin d'études, boule à facettes, et musiques, jeunes filles élégantes maquillées, riant haut, garçons un peu trop sûrs d'eux, parlant fort. La jeunesse est partout la même ! mdrr

 

détail : boule à facettes et sono à fond

Histoire de digérer, retour à pied vers l'hôtel Asia et Tachkent by night nous offre une vue imprenable sur la vitrine d'une pâtisserie,

rien qu'à regarder les gâteaux, on prend 3 kilos sur chaque hanche

Pis on va se coucher tôt, le lendemain lever 4h !! pf c'est vraiment la fin

Hôtel tranquille, qui ne vaut pas celui que nous avions à l'aller, mais le congrès des pays du Moyen Orient + Chine est en cours, et la délégation chinoise s'est réservé le City Palace, plus bel hôtel de Tachkent et proche du centre ville.

youpiiie, une baignoire

flûtre pas le temps si je veux dormir un brin !

sèche serviette façon soviétique, à lui tout seul il réchauffe la salle de bain!

mais comme toujours, LE petit défaut qui cloche

Vue de nuit

Jour 12

je ne vais pas mettre des photos de l'aéroport de Tachkent, c'est le même qu'à l'arrivée

plusieurs heures plus tard : Istanbul, les mêmes photos qu'à l'aller ...

Pas trop évident de trouver le point contact pour l'hôtel d'Istanbul, finalement, on embarque à plusieurs inconnus, dont un irlandais parlant anglais avec un accent presque pire que le mien... ,une famille de toulousains, un groupe d'algériens dont les femmes sont différemment vêtues, voilées, ou pas, dans une navette qui roule, roule, roule ... pour nous conduire au Sheraton hôtel, grand luxe, mais loin du centre ville. Le repas du soir n'est pas compris ...

Pas grave, c'est le début de l'après midi, je pense aller faire un tour en ville. le taxi coûte 15 dollars, d'après le réceptionniste. Cher .. normal, c'est devant le Sheraton, je me dis qu'en prenant un taxi en maraude, un peu plus loin je trouverai moins cher.

Je marche un peu, au loin je vois un rassemblement  de taxis ... tous à l'arrêt, pas un seul taxi en maraude !

Mais des travaux partout, c'est la banlieue d'Istanbul, et la ville est grande. Tellement grande qu'on est vraiment loin du centre, un groupe de jeunes a l'air perdu, je leur donne le plan de la ville que j'ai récupéré à l'hôtel. Ils ont l'air soulagé de savoir où ils sont. Moi je suis crevée, fait trop chaud. Je décide d'aller faire une sieste de 15 minutes et je me réveille ... 3 heures plus tard. Tant pis, c'est que j'en avais besoin.

retour et fin finale de la conclusion du bout du voyage, sniffff

aéroport, embarquement à l'aube

et chouette, je suis à côté du hublot !!! et du bleu, du bleu, du bleu comme les majoliques, les mosaïques

 

et voilou ... le voyage est fini, j'espère vous avoir permis de découvrir un beau pays, et que mon reportage à épisodes ne vous a pas top lassées.

 

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 01:39

foozine

Published by careli - dans blague
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 02:12

En commençant cet article je me rends compte que j'ai complètement omis de vous raconter la suite de mes histoires  à l'hôtel Majestic ...

 

En premier ... les serviettes papier de verre.

L'une d'entre elles étant trouée, j'en avais fait la remarque à Tania, qui, efficace comme pas permis a sonné les cloches à l'hôtel, aussitôt on m'a apporté une pile de serviettes impeccables .. euh ... sauf une grosse bourre de cheveux noirs pris au milieu, et la "souplesse /papier de verre" de l'éponge ... Bon pas grave, au moins il y a de la bonne volonté.

 

Le lendemain en rigolant au petit déj j'ai raconté la souplesse de mon matelas / planche de fakir. J'ai même fait visiter et tâter le matelas. Bref Tania et son oreille bionique ont entendu mes remarques et le soir j'ai eu la surprise de découvrir une seconde couette pour rendre le couchage plus moelleux, juste ... ils avaient supprimé les draps ! mdrrr, donc j'ai défait entièrement le lit, récupéré le drap sur le matelas, sous les couettes, et remis celui ci pour me servir de drap de dessus, avec la clim, un drap était nécessaire, et dormir sous le couvre lit rayonne était hors de question ... bon ... on a fait avec, mais c'est pas top ... Je ne vous rappelle pas le réveil à l'aube vu le manque de volets et de rideaux occultant ...

 

Une autre touriste s'en est plaint ... Solution radicale ils ont agrafé le couvre lit sur les montants de la fenêtre... Souci ça ne couvrait pas la fenêtre en entier et la rayonne ... c'est pas vraiment renommé pour son pouvoir occultant.

 

Allez zou, ces remarques mises à part on file visiter l'observatoire d'Ulugh Begh.

Minute nécessaire de madame Cyclopède

Petit fils de Tamerlan, c'était un ami des arts et sciences, il était le protecteur de qqs milliers d'étudiants, se passionnait pour l'astronomie, sa famille  (même Tamerlan le sanguinaire) protégeait les arts et sciences.

Il a fait construire la médersa dite d'Ulugh Begh (XVème s) centre universitaire et scientifique qui a présidé à la construction d'un observatoire. Il s'est inspiré d'un autre observatoire vu en Inde pour en faire construire un plus grand qui abritait en partie souterraine un énorme sextant, aligné sur le méridien régional.

Entouré de quelques dizaines de savants il a pratiqué des mesures extrêmement détaillées. Cette équipe de chercheurs savants ont compilé les tables sultaniennes (cf wikipédia ICI).

cet observatoire a été en grande partie rasé par les intégristes à la mort d'Ulugh Begh.

 

 

Place aux photos

Un certain air de famille avec Papy Tamerlan, non ?

Allez hop, des marches

L'entrée reconstruite, puis un dôme récent, et,  derrière une toiture/couverture pour protéger les restes du sextant

les couleurs sont assez faussées, par contre c'est beaucoup plus grand que la photo ne le laisse paraître, j'aurais bien envoyé un touriste en bas pour servir de mètre étalon ... mais bon, on n'avait pas le droit !

sur les côtés les marches sur lesquelles circulaient les savants

 

on ressort, direction l'entrée de la médersa, devenue musée

musée consacré à Ulugh Begh et à l'ensemble architectural médersa, observatoire

 

Ulugh Begh himself

sous vitrine  des maquettes, ce qui explique le flou de certaines photos, j'ai essayé de photographier les petites pancartes explicatives, mais un certain manque de someil dû à mes démêlés nocturnes avec le matelas excuse le désordre des photos et le manque de photos des petits panneaux

euh ??? pas de petit panneau :

ces 2 maquettes ci dessus illustrent 2 hypothèses concernant l'observatoire tel qu'il était à l'origine, soit avec un "couvercle", soit ouvert, en peinture ci dessous :

et une gravure : l'observatoire tel que les savants l'utilisaient à l'époque

Suite et fin au prochain épisode.

 

 

 

 

 

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 01:57

Allez on finit la nécropole Chahk I Zinda, OB ne permet pas de télécharger plus de 100 photos jour par blog ... donc ooops ! mdrr

mais cette fois ci, ça le fait !

mausolée octogonal, je l'aime bien, lui, suffisament modeste pour quue je puisse le mettre dans le jardin.

détail d'une mosaïque sur un mausolée, lequel ??? mystère

une façade sobre

et bien sur c'est le mausolée d'un inconnu !

plus richement décoré

un  peu dans le désordre, je ne sais à quel mausolée appartient cette façade dont j'aime beaucoup le bleu

 

L'endroit le plus spectaculaire à mon goût

un beau bleu violet

et on nettoie, on brique, on astique

vue d'en haut, sur une terrasse

et on redescend

c'était la nécropole de Shakhi Zinda ... plusieurs ortographes (comme d'habitude)

 

Dans un style extrêmement différent nous continuerons avec la visite de l'observatoire d'Ouloughbek et du musée.

Probablement le dernier article concernant "mon" voyage, après quoi j'éplucherai les photos de monsieur, et vous mettrai quelques unes de ses photos puisqu'il a eu un voyage légèrement différent.

 

Sniffffffffffffffffffffffffffffffffff.

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 00:11

La nécropole de Samarcande est probablement le plus bel ensemble de monuments. Les hautes façades se répondent et donnent l'impression qu'on est dans un canyon de majoliques et mosaïques. Il y a en tout 20 mausolées, dont les plus anciens remontent au XI ème s.

 

Entrée

comment ça ? des marches ... oh si peu !

photos en passant, l'intérieur du bâtiment sur la gauche

pierre tombale, un billet dessus : offrande, on en verra d'autres par la suite

ça y est on va commencer à en prendre plein les yeux, et alors là je vous préviens, il y a une tonne de photos à venir

comme j'ai essayé de prendre les hotos des noms des bâtiments je n'aurai pas beaucoup de blablas à vous faire, donc, soit vous zappez les photos, soit vous vous armez de patience.

OOOUUUUPS je suis au maximum de chargement de photos OB pour aujourd'hui, donc la suite de la nécropole un autre jour, désoléeeee, je vais encore vous saouler une autre fois avec cette débauche de mausolées, de mosaïques et tout ça.

 

 

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 00:23

Après le repas on repart direction un atelier de potier.

Le père est potier, sa femme et sa fille (ou sa bru ?) brodent.

 

Petite exposition de leurs ouvrages (au point de chaînette et au passé plat surtout).

 

Les poteries à la vente.

Et le potier à l'ouvrage.

 

2 assiettes que j'ai beaucoup aimées :

Suivi par la visite à quelques kilomètres de là d'un atelier de papier de soie. Improprement appelé ainsi puisqu'en fait il s'agit de papier de mûrier.

 

Une fois que les vers à soie ont mangé les feuilles, les branches de mûrier sont coupés en tronçon d'environ 40 à 50 cm de long, mis à tremper 3 jours dans le l'eau, les branches sont écorcées.

Puis ces lambeaux d'écorces sont raclés,

la pulpe beige est récupérée sous forme de lanières, puis mise à bouillir pendant 3 heures

On file vers le moulin à eau pour la suite de la transformation.

Le système est assez simple : les sortes de barres transversales qui traversent l'axe central mû par la roue à godets, en tournant, heurtent des poutres qui actionnent des pilons

En somme: Transformation d'un mouvement rotatif en mouvement vertical : l'inverse du piston de la voiture.

Pilons qui réduisent ces lanières en une purée homogène. Axes et poutres en bois de mûrier ou de platane ???

Cette bouillie est transférée dans des cuves. L'ouvrier plonge le tamis dans l'eau le ressort rempli de cette pulpe,

mise a égoutter

 

puis à sécher entre 2 rectangles de tissu en coton

puis mis en pile, sous presse

enfin la feuille est mise à sécher

enfin polie avec une pierre lisse

 

et voilà la feuille prête à l'emploi, soit pour faire des miniatures, des marque pages, des petites poupées de papier etc ..

de la broderie sur papier de soie

Démonstration de papier marbré :

 

un bac rectangulaire, de l'eau,

quelques gouttes de différents pigments mis aléatoirement à la surface, avec un bâtonnet, l'ouvrier trace 2 ou 3 traits pour marbrer les couleurs,

trempage rapide de la feuille, retirée assez vite

et hop !

Après quoi nous avons droit à un thé, servi à côté d'un grand samovar, à l'ombre des grands mûriers, avant de repartir pour Samarcande

Déposés devant notre cher ami Tamerlan,

nous remontons, à pied, vers l'hôtel,

en chemin Tania nous montre une église orthodoxe, malheureusement l'intérieur est en travaux.

Juste le temps de se préparer avant d'aller manger chez l'habitant un pvlov préparé par le maître de maison, cuisinier de son état et père du correspondant de notre voyagiste.

 

Accueillis par un boudchou en habit de fête,

Mis en scène un berceau qui annonce une prochaine naissance

Et en effet, les 3 générations de femmes de la maison nous accueillent, et la plus jeune est très visiblement enceinte (d'ailleurs quand monsieur Caréli se rendra chez eux, elle aura accouché d'un petit garçon)

La maîtresse de maison comprend le français (assez pour répondre à qqes questions, sa fille est prof de français, et la "petite dernière" prof d'allemand).

Le jardin potager et bio de nos hôtes, d'où les légumes de notre repas sont issus.

Le cuistot nous attend de pied ferme pour nous expliquer la recette :

Dans la marmite, on met un lit d'oignons hachés, dessus : la viande

Ce machin jaune n'est PAS une pomme de terre, mais une carotte (elles ont moins goût à carotte que les nôtres et sont plus sucrées). Coupées en julienne, elles sont versées sur la viande.

Ainsi que les épices et les pois chiches

 

Le riz mis à tremper depuis quelques heures est rajouté,

puis de l'eau bouillante, on monte le feu

et on laisse mijoter le temps de manger et boire quelques apéritifs (vodka, fruits secs, feuilletés farcis, puis des sortes d'oreillettes salées)

Je n'ai pas pris plus de photos, le repas étant plutôt dédié à la dégustation et au bavardage, d'ailleurs la plupart d'entre nous ont laissé les APN au repos jusqu'au lendemain matin

 

 

 

 

 

 

 

Published by careli - dans Ouzbékistan
commenter cet article

Le Blog De Careli

  • careli
  • La cinquantaine, un brin écolo, un brin fan des nouvelles technologies, j'aime les voyages et la bonne cuisine.
  • La cinquantaine, un brin écolo, un brin fan des nouvelles technologies, j'aime les voyages et la bonne cuisine.

EC

 

 

N'oubliez pas :

un petit commentaire fait toujours plaisir

même un simple bonjour

 

86744853--1-.jpg

 

Les blogs où je me promène

Abby

Au pays de Virginie

Cercle de Fermières de Montréal Nord

Chez Bibiedel

Chez Michelle

Dane et le crochet

Douceurs de pluie

Douceur passion

 Haut les coeurs

Knifty de Manu

La plume blogueuse

La fée féérique  

Le blog de tachka

Les couleurs de Corinne

Les Evaninades

♥  Les idées créatives de Babeth

Les passions d'Emeraude

Les petites croix de Mamour

Les poèmes des fourmis

Mailles passion

Maminou

Manou créations

Maya in taïwan

Panpanette

Passion poupée

Passionnément créative

Soleil et Créations (Kitty)

Tantine de Provence

Toiles et chiffons

Tricot d'Amandine

Tricrochet de Sylvie

Valie Créations

Valroselou

 

Blogs utiles à connaître

Valie Créations bannières

savoir tout faire soi-même

 

Les boutiques des copines

Passionnément créative

Le blog de toiles et chiffons

L'atelier de kiwi

les 10 doigts de Sccip

La boutique de Loulou

Au pays de Virginie (la boutique)

Les petites choses de Nina

Fringues d'occas (Manou)

Les doigts tordus

Frifri créations

 

Mes blogs & la communauté

banniere-tutolibre.jpg

àlindex

P1050927a.jpg