Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme chaque année nous avons été voir une opérette, produite par les Compagnons du théâtre à Castres,

 

Cette année il s'agissait de "la belle de Cadix."

 

Bon tout le monde connaît le plus célèbre des airs de cette opérette :

 

"La Belle de Cadix a des yeux de velours
"La Belle de Cadix vous invite à l´amour
"Les caballeros sont là
"Si, dans la posada
"On apprend qu´elle danse!
"Et pour ses jolis yeux noirs
"Les hidalgos le soir
"Viennent tenter la chance!
"Mais malgré son sourire et son air engageant
"La Belle de Cadix ne veut pas d´un amant!
"Chi-ca! Chi-ca! Chic! Ay! Ay! Ay!
"Chi-ca! Chi-ca! Chic! Ay! Ay! Ay!
"Chi-ca! Chi-ca! Chic! Ay! Ay! Ay!

 

 

mais je suis bien certaine que peu d'entre nous connaissent l'intrigue de l'opérette.

 

***

 

Pour commencer les personnages principaux :

 

  • Carlos : vedette de cinéma
  • Miss Hampton : la maîtresse de Carlos, riche amércaine
  • Dany Clair : Le metteur en scène de Carlos
  • Manillon : Assistant de Dany Clair
  • Maria Luisa : belle gitane
  • Pépa : amie de Maria Luisa et serveuse au café
  • Ramirez : Joueur de guitare au café, fiancé un brin récalcitrant de Maria Luisa

 

***

L'intrigue

 

Carlos part en Espagne tourner un film, sa maîtresse ne doit le rejoindre que dans quelques jours. Carlos décide de tourner une nouvelle fin à son film et cherche une belle gitane pour tourner une des scènes finales du film : le mariage.

Ramirez joue dans le film, prenant la "grosse tête" et s'éloigne de Maria Luisa, celle ci qui plaît manifestement à Carlos se voit proposer un rôle et accepte de jouer le rôle de la belle de Cadix (la mariée de la fin du film) dans le film pour "récupérer" Ramirez.

Pépa qui n'aime pas Ramirez fait en sorte qu'un vrai roi gitan tienne le rôle de marieur dans la scène du mariage, validant ainsi l'union.

Maria Luisa et Carlos jouent publiquement le rôle d'époux amoureux mais font chambre à part.

Manillon s'est épris de Pépa et cherche vainement à "conclure", chaque fois les événements contrarient ses plans.

Miss Hampton revient, Carlos repart en France, embarquant Manillon et sa troupe, Maria Luisa reste sur place, comprenant "mais un peu tard" que Carlos lui plaisait beaucoup.

Finalement Miss Hampton réunira tout le monde à la faveur d'un message prétextant la finalisation du film. Pépa et Manillon, ainsi que Carlos et Maria Luisa, se retrouveront enfin, tandis que plus surprenant Miss Hampton a embarqué Ramirez qui lui tient "compagnie".

 

***

 

Ce que j'en ai pensé

 

Pour une fois l'intrigue est fluide et facilement compréhensible par rapport à bien d'autres opérettes pleines de rebondissements et d'outrances.

Les personnages sont clairement campés bien que stéréotypés (classique dans l'opérette).

La musique est agréable, les airs sont connus et bénéficient de leur popularité.

 

MAIS

 

La sono a gâché bien des choses, la balance entre l'orchestre et les voix n'était pas au top ...

Certaines parties vocales de Carlos et surtout de Maria Luisa étaient dans les hauteurs, et là ... couic ... on n'entendait plus grand chose. Même les parties parlées de Maria Luisa étaient difficilement audibles.

La mise en scène a fait la part un peu trop belle aux parties flamenco, peut-être est-ce dans le livret d'origine, mais bon ... dommage. Même si les danseurs étaient supers ... au bout d'un moment, il y a un brin de saturation.

Question déco .. nombreux décors (pour une troupe surtout composée d'amateurs), nombreux et flamboyants costumes même si un des derniers, costumes, blanc crème, transformait beaucoup des femmes en tube informe ... et si une des figurantes portaient non des escarpins blancs mais des tatanes noires lourdingues ...

 

HEUREUSEMENT

 

Manillon et Pépa étaient clairement audibles, jouant dans des registres plus accessibles à l'oreille. Leur enthousiasme et leur abattage faisaient plaisir à voir, même si du coup certains accessoires voltigeaient allègrement : carte de visite, peigne dans les cheveux, etc ...

Il y avait de vraies trouvailles marrantes dans la gestuelle, des gags visuels ...

Et surtout, un vrai plaisir de jouer de la part de la plupart des acteurs ...

 

Bref un bilan mitigé, pas la meilleure des représentations que nous ayons vues depuis que nous suivons les compagnons du théâtre.

 

Ci dessous qqs photos de la ville de Castres : maisons sur l'Agout, parc devant le théâtre.

 

Par contre pas de photos de la pièce et des costumes ... annonce en début de pièce : niet vidéo et audio sur les réseaux sociaux ... bon ... puisqu'ils le disent !

Si je vois des photos sur la dépêche ou autres journaux, je vous les mettrai ici .

 

***

 

L'an prochain la veuve Joyeuse ... veremos ...

La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
La belle de Cadix, Castres le 10 05 2014
Tag(s) : #visites - promenades - découvertes

Partager cet article

Repost 0