Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bon ben que dire ....

***

Lever 4h : trouver Sylvie qui va faire le vide grenier avec moi, se louper allègrement sur la route, et elle tractait une remorque pour la première fois de sa vie ... faire demi tour relevait de l'expérience inédite.

***

Arrivés à 6h-1/4, avant même les placiers, mais je connaissais le N° de ma place, on a commencé à déballer, on devait être les premières et déjà les pros déboulaient en pleine nuit, lampe torche, à la main farfouillant allègrement dans mes cartons tandis que j'essayais péniblement de dresser tréteaux et planches pendant que Sylvie et mon cops partaient garer fourgon et voiture.

***

Bref ils m'ont mis un joyeux bazar, déballant en dépit du bon sens des trucs qui mettront la matinée entière à trouver leur place ! Mais les ventes ont commencé très tôt du coup, et des choses dont je pensais ne jamais arriver à me défaire ont trouvé preneurs, tandis que des objets sur lesquels je misais me sont restés sur les bras. Le monde est bizarre.

Entre autres, ont parties deux raquettes de tennis datant des années 70, une bouilloire énorme de 1967, une sellette en bois, une peau de chèvre, une plante artificielle, tout un inventaire à la Prévert ...

***

Les 6 mètres que j'avais réservés ont été plus que largement employés :

le vide grenier
le vide grenier

C'est moi qui prenais les photos, donc vous ne me voyez pas, na !

***

Il a fait beau, gros coup de chance et nous avons même eu droit à une animation gratuite : deux exposantes en sont venues à s'eng ... de belle manière, j'attendais avec impatience qu'elles en viennent à se crêper physiquement le chignon, j'aurais parié sur la petite blonde teigneuse !

***

La journée a fini sur les rotules avec 5 cartons entièrement vidés, et 3 gros objets vendus, ouf ... mais je suis bonne pour recommencer l'an prochain, (ça fait jamais que la 3ème fois que je dis : "c'est mon dernier vide grenier").

***

Ai oublié de prendre d'autres photos, il faut dire que je n'ai guère eu de temps pour ça, je n'ai pu prendre que 2 pauses pipi et une virée pour essayer de trouver des poupées (tristement absentes).

 

Donc je vous mets une photo tirée de la Dépêche, probablement prise en 2013,mais très représentative de ce qui fut la journée de dimanche.

 

le vide grenier

Rentrés tard, dans les derniers à remballer, trop de choses qui devaient retourner à la maison (hélas) du coup grosse flemme et on a fini au restau chinois ! Et gros dodo !! sisisi !

Tag(s) : #ma vie comme je peux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :