Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que je vous explique, ma chère toutoune, si adorable et tout et tout ... n'aime rien tant que se rouler dans la poussière et la boue malgré l'air trompeusement élégant qu'elle affiche sur la bannière de ce blog.

Résultat le fond du mur contre lequel elle adore se coucher était marron / bêrk. Lundi, je me suis dit,

"Allez hop, un bon lessivage ..."

Et vas y que je lave, et vas-y que je frotte ... ça devenait moins marron, mais décidément plus gris que blanc : bien sûr, à force j'enlevais la peinture !

"Bon, pas grave, je vais donner un coup de peinture."

Et zou, que je peins, du coup le radiateur sur lequel la miss s'appuie a droit à un bon lessivage. Et ... bien sûr il finit repeint !

Satisfaite de moi je regarde le salon et ... bon, bien sûr ce coin là est beaucoup plus blanc que le reste, alors ... je finis par repeindre tout le salon ... et un coin du plafond ... puis le radiateur de la cuisine et les huisseries du salon et la porte fenêtre de la cuisine.

Toute contente de moi, je file en cuisine me faire un petit thé, et là je me dis

"Quand même ... cette fissure dans la peinture, ça fait pas clean par rapport au salon. Si je grattais la peinture, que je creusais un peu le crépi, que je regarnissais avec de l'enduit, et hop un tit coup de peinture ? Hein que ça le ferait ?"

Bon c'est la Ste Elisabeth (ma fête dans tous les sens du terme : suis HS d'avoir tout nettoyé et repeint), pour me réconforter, le copain m'amène faire un petit restau/brasserie tranquille ! pas envie de rester dans la cuisine quoi !

****

Alors hop, le mardi matin, je commence à gratter, je vois que ça résiste un peu, mais que ça sonne creux, allez zou, marteau, burin et vlan carrément la moitié du pan du mur à refaire :

Les travaux, on sait comment ça commence  ....

Bon tout est gris poussière, alors je file un bon coup de balai et me rends compte que la hotte est un brin cradeau ... donc démontage de toutes les parties qu'on peut laver : direction lave vaisselle pendant que je finis de nettoyer la cuisine.

Au moment de ranger la vaisselle : cata ! l'eau du lave vaisselle ne s'est pas évacuée. Vidage de l'eau en écopant, démontage du filtre, nettoyage, lancement d'un mini programme, 9 minutes plus tard, même souci, l'eau pas évacuée, bon je me dis que ce doit être le tuyau d'évacuation qui a dû se boucher, il me suffirait de le démonter et passer le jet du karcher à l'intérieur pour le déboucher. Je sors tous les éléments : meuble bas, mini étagère et lave vaisselle pour accéder à l'arrière. Je vous laisse imaginer le chantier : pelle, burin, marteau, seau de gravats, balai, meubles en vrac, eau du lave vaisselle renversée sur le sol et

"Ding ding"

c'est le gars du camion vente de pain, gâteaux, légumes, fromages, charcuteries, etc ...

Quand il voit le chantier, il hausse à peine un sourcil, c'est vrai comme il me dit dans la conversation, que chaque fois qu'il passe, il me voit soit avec une perceuse, une scie ou un truc du genre dans les mains ...

En fait c'est le tuyau d'évacuation, coincé derrière un meuble qui s'est pincé, et plié en deux il empêche l'eau de s'évacuer, je redresse, reforme : ça goutte ! il  faudra installer un coude rigide, donc écarter le meuble du mur pour laisser la place. Bien sûr, du coup, l'agencement actuel ne convient plus ! Je joue à un petit jeu de chaises musicales, le lave vaisselle viendra à la place de la petite étagère, l'étagère à la place du meuble bas et le meuble bas à la place du lave vaisselle, en écartant le tout du mur ...

J'en profite pour faire pivoter l'étagère d'un quart de tour et le fond que j'avais fabriqué pour éviter que le chat ne passe à l'arrière se trouve sur un côté : démontage, découpe d'un nouveau fond dans un bout de contre plaqué, vissage ...

Une fois tout remis en place .. devinez quoi ... comme il y a un espace entre le mur et les éléments, des choses risquent de tomber entre le mur et les meubles, je m'en doutais bien sûr, mais pas que ce serait moche à ce point là en plus ! GRRRR

****

Je me retrouve, le lendemain matin : visseuse, scie, ponceuse, chutes de lambris, tasseaux à fabriquer un plan de travail provisoire qui, du coup (veine), va me créer un espace rangement supplémentaire.

Voilouuuu où j'en suis le mercredi soir, après x coups de téléphones intempestifs :

Les travaux, on sait comment ça commence  ....
Les travaux, on sait comment ça commence  ....

Alors le mur n'est pas enduit, stand by, et jeudi : journée Andorre, vendredi journée courses, repas entre amis le soir, samedi déchetterie, repas en famille, dimanche je recommence vous croyez ?? en tout cas, pas lundi : c'est .... ? naaaan, pas ravioli, c'est mariage ! mdrrr

 

Bon, moralité : j'ai commencé par vouloir laver un demi mètre carré de mur, je me suis retrouvée à repeindre le salon les radiateurs et les huisseries du salon, à tomber le crépi abîmé de la cuisine, réparer le lave vaisselle et fabriquer un plan de travail ....

J'vous le répète, les travaux ... on sait TOUJOURS comment ça commence ....

Et voilà, vous commencez à comprendre pourquoi en ce moment, suis un peu débordée et ne passe qu'en coup de vent vous faire un kikou sur vos blogs, ou pourquoi je réponds en retard à vos comms ici même ! mdrrrr

Tag(s) : #ma vie comme je peux, #bricolages

Partager cet article

Repost 0