Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Denier jour avant le départ .... pas envie d'écrire cet article, j'ai l'impression de vraiment finir mes vacances ... alors je traînaille ....

Hôtel le grand bleu sur l'île d'Eubée, grande île en face du Pirée.

source image modern-jazz.fr/images/GRECE/CarteEubia

 

Le jour précédent nous avons eu droit à la croisière dans les îles du golfe saronique, et là, c'était quartier libre. Donc je me lève tôt le matin avant qu'il y ait du monde et hop, quelques longueurs dans la mer, mer vide ! pour moi toute seule à 7 heures du matin. Un régal.

Puis marche, les pieds dans l'eau pendant 25 minutes pour aller à la "grande ville" d'Eritria.

Arrivée pendant que la ville s'éveille à peine .... De la verdure, un petit square et des arbres.

Les magasins de souvenirs et les petits restaus et bars le long de la plage ouvrent à peine.

Quartier "médical" avec dentiste à l'étage

me voilà rassurée, enfin un endoit où l'on parle français .... meuh non, en fait dans plein d'endroit on trouve des gens qui connaissent quelques mots de français, même si c'est l'anglais qui est majoritairement parlé.

Récup-récup

Au coin des rues, comme tout le long des routes on croise des iconostases.

Parfois il s'agit d'indiquer la proximité d'un édifice religieux, mais le plus souvent ce sont des autels élevés à la mémoire de morts (accidents de la route). On y trouve parfois les photos des morts, des fleurs  et presque toujours des bougies. Certains sont très rudimentaires, d'autres sont assez luxueux :

Plusieurs magasins, petits bistrots

Retour à l'hôtel, toujours les pieds dans l'eau en longeant la côte malgré les galets ...

Repas  buffet, pour ne pas changer, mini sieste et le soir je décide d'aller non vers la ville mais vers une sorte de promontoire, en longeant la côte ...

.

Début de promenade super agréable, je pourrais marcher des heures et ...

Zutre crotte, spectacle d'apocaypse, et croyez moi même si je n'ai pas pris de photo ... De loin je vois 2 sortes de jambonneaux noirâtres et velus, largement écartés ... avec vue imprenable sur anatomie masculine brûlée par le soleil ... moment de flottement je fais demi tour ou je continue ? Pas un promeneur à l'horizon, juste cette espèce de gros crapaud exhibitionniste ... Grrr, la mort dans l'âme je renonce à ma promenade ... Retour vers l'hôtel où je vais papoter avec d'autres touristes.

.

Et l'actu me rattrape tristement, 2 jeunes femmes me disent avoir vu sur leur tablette que le jour même, en France, un attentat a eu lieu, avec un homme décapité la tête empalée à l'entrée de l'usine.

.

Ah ça sent vraiment la fin des vacances et le monde est toujours aussi fou même si j'ai réussi à vivre 6 jours entre parenthèses.

Le soir autour de la piscine, on papote en buvant gratuitement (compris dans le forfait) qui des cafés, qui de l'ouzo, qui des gin tonics ...

admirez ce magnifique olivier, il faut être à plusieurs pour en faire le tour

Le lendemain, lever à l'aube, direction Eritria en bus, embarquement dans le ferry

l'intérieur

Et direction l'aéroport ... une des dernières choses que je verrai sera le Leroy Merlin vu à l'arrivée.

Embarquement et à 13h arrivée à Toulouse .... Me voilou de retour, vacances terminées pour de bon ...

Je vais faire le tour des photos que Monsieur a ramené de Grèce, puisque nous sommes partis en décalé et j'en trouverai sans nul doute certaines que je vous mettrai en complément de mon reportage à rallonge ... et ce sera la "vraie fin" de ces vacances.

Tag(s) : #grèce

Partager cet article

Repost 0