Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous en étions restés ici :

après avoir gravi héroïquement les marches nous arivions à la Medersa ou madrassah Koukeldach, ou tout ce que vous voudrez en jouant sur les voyelles, (une medersa c'est une école, souvent coranique, mais elle peut être laïque).

Je dois avouer que les premiers jours on en verra beaucoup et que je vais allègrement me mélanger les noms, les vizir, les émirs, les styles ...

 

Quelques petites explications préalables :

  • on dit medersa, madrassah, mais c'est la même chose, notre guide nous a donné comme explication s'agissait du fait que l'écriture est basée sur les consonnes et que les voyelles absentes sont comblées de différentes façons suivant les lectures.
  • plus prosaïquement le droit aux photos est payant dans la plupart des monuments, souvent AVANT la visite, mais parfois APRÈS, nous laissant libres de payer si nous avons pris des photos ... confiance, confiance. J'oublierai une fois de payer et j'en suis encore gênée, contrairement à une autre personne qui avait la bonne habitude de ne payer ni avant ni après ... le plus souvent possible . Pas de nom juste un jugement ... D'autant que ce droit était minime : 5000 so'm ou sum ou soum. (Le plus gros billet de la monnaie Ouzbèke est justement 5000 soums ce qui représente ... 1€. Je vous laisse deviner la liasse que représente 30 € en monnaie de 100 so'm ! Et il n'y a pas de pièces de monnaie). D'autant plus rageant que cet argent est reversé à un organisme d'état chargé de la restauration des monuments ouzbèkes.
  • enfin les pipirooms sont payants quasi tout le temps : 1000 soums = 20 centimes d'€. et les toilettes, quelles que soient leurs natures (européennes, ou turques) sont toujours très très très propres, aussi rustiques soient elles parfois.

 

Place à quelques photos d'abord la façade

La cour intérieure sur laquelle donnaient les logements des étudiants

Le concierge / gardien nous présente un chapeau turkmène ouzbèke, sobre, noir et blanc il est généralement adopté par la plus grande partie de la population en remplacement des chapeaux originaux plus richement brodés et colorés, ces chapeaux sont portés  lors des cérémonies ou occasions officielles, mais on les voit assez rarement dans la rue et la vie de tous les jours dans les grandes villes.

Retour dans la rue, en une photo on peut saisir une partie de l'ambiance, depuis les divers vêtement de la robe aux genoux, manches courtes, la femme en robe longue, derrière la jeunette en jean tunique rose, puis les travaux dans les rues, sur les trottoirs, les voitures nombreuses, les arbres, les arbres, les arbres encore et toujours, merci l'ombre.

Au fond on aperçoit un abri bus, assez spécial et grand !

Direction le restaurant.

Quelques explications : les repas habituellement servis aux touristes, mélange de traditions et d'adaptation aux fragiles intestins des touristes se composera presque tout le temps de

  • 2 entrées (de petites assiettes à partager en 4 convives en général) souvent des légumes cuits, parfois qqs tranches de légumes crus, ou bien un mélange de fromage blanc et d'herbes, parfois des petits feuilleté garnis de viande d'agneau ou de boeuf et/ou de qqs légumes cuits,
  • suivies d'une soupe souvent savoureuse  (mais au bout de 3 jours on en aura soupé de la soupe 2 fois par jour !),
  • puis le plat principal, une viande avec qqs légumes ou du riz,
  • enfin, le plus souvent un petit gateau, genre 4/quarts ou far ou ... avec soit des pommes, ou des abricots, ou des ... mais pas de fromage.

thé et eau plate ou gazeuse à volonté, pour le reste vin, coca, bière ou parfois café c'est avec supplément de 5 000 à 12 000 soums suivant la boisson et suivant le restau.

les panneaux brodés qui ornent le restaurant annoncent notre prochaine visite : le musée des arts appliqués, Tania nous fait un petit speech avant de nous présenter ikats, broderies et chapeaux :

l'entrée du musée

détail de la porte

ikats, broderies, chapeaux

Sortie : Passage par un parc avec galerie du souvenir dédié aux soldats morts pour la patrie,

 

 

mainates bavards et bruyants en quantité,

on en profite pour se faire doucher "involontairement" par l'arrosage automatique

 

puis visite du métro de Tachkent, j'avoue que je ne l'ai sans doute pas autant apprécié que j'aurais dû, je rêvais d'aller dormiiiiiirrrrrr ! Photos interdites : des concombres nous surveillent.

 

donc photos du net, cliquez sur celles ci pour aller voir le site d'origine

Vous apercevez peu de passager, et c'est ainsi dans la station que nous avons prise pour rentrer dans le métro : la dite station se trouve dans un quartier hyper résidentiel avec des bureaux du gouvernement non loin, donc surveillance accrue, peu de  "petit peuple". Le métro n'est pas cher mais pas vraiment bon marché non plus, les bus en surface sont nombreux, peu chers ... donc les lignes du métro ne sont pas surchargées dans certains quartiers.

Par contre les gens sont on ne peut plus courtois. Notre groupe comporte certains ainés, et aussitôt les gens se levaient pour nous céder les places.

http://eurasia.travel/uzbekistan/cities/tashkent_city/walk_through_modern_tashkent/metro/ Nous dévisageant en souriant, l'air de quêter notre approbation, d'ailleurs une jeune femme me regarde fixement, désigne les stations qui défilent et leurs décors et me regarde comme mimant une question avec les mains, je lui fais un grand sourire et lève le pouce en l'air ''OK, c'est suuuuuper'' ! Grand sourire de sa part, et elle m'invite du geste à regader, comme offrant le paysage aux touristes que nous sommes. Les Ouzbèkes par leur gentillesse, leurs sourires me font de plus en plus penser aux péruviens des villages.

vous trouverez des tas des tas de photos du métro de Tashkent sur le net, à se demander pourquoi les photos nous sont interdites ...

Puis vient le repas du soir, dans une cour intérieure et enfin dodo !!!!!!!!!

Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Ouzbékistan 02 : Tashkent la medersa
Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0