Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour cause de flemmingite informatique (sacré virus !) je m'étais arrêtée en plein marché.

 

On va repartir pour la suite du marché et vous allez voir que leurs productions sont aussi diversifiées que les nôtres, plus même !

On y trouve des cerises, rondes, noires, juteuses, que les femmes amènent au marché dans des seaux, j'en salivais d'envie ayant laissé mon cerisier rempli de cerises encore oranges, mais on m'a bien prévenue : Ouzbékistan pays à Tourista : PAS TOUCHE LES FRUITS ET LÉGUMES CRUS !

il y a aussi des pommes (toutes petites, les premières de la saison), des abricots, des tomates, des concombres, des courgettes, des poivrons, de l'ail, de tout ce qu'on trouve chez nous et aussi ce qu'on n'y trouve pas : sucre de canne, riz (nous en produisons sans en vendre sur les marchés), plus loin il y aura des épices,

Remarquez la vendeuse toute jeune, mignonne, bras nus pas de foulard, elles sont plus nombreuses à être vêtues ainsi que couvertes de la tête aux pieds.

Le sucre de canne, sur le côté à gauche : des sucreries traditionnelles

Regardez bien : les aînés prêts au travail ... les plus jeunes, le nez sur le téléphone ... ça ne vous rappelle rien ?

On arrive au marché couvert spécialisé dans le frais ...

Son dôme : une mosaïque impressionnante.

L'intérieur : sa structure

La viande, souvent en vitrine réfrigérée

Je dis souvent .. mais regardez bien : le foie et autres abats en étal ouvert .. et je peux vous dire que la viande est bien "mure". Ça sent sévère ....

Les carnassiers qui m'accompagnaient s'extasiaient sur la viande d'agneau, mais moi j'avoue avoir zappé cette partie.

Les légumes préparés

Une dernière photo pour vous montrer la taille du marché couvert, et si vous observez bien, vous verrez du fromage dans la vitrine de droite

Les allées des marchés, couvert et non couvert sont impressionnantes de propreté, pas un papier, pas une poussière, pas un mégot ... Mais ... il y a toujours nos balayeurs qui sévissent partout, jusqu'à balayer quasi sur les légumes et les fruits

Par une trouée à un bout d'allée, je vole la photo d'une vue sur la ville

On repasse dans le marché aux légumes avant de sortir

au loin ce qui ressemble à un bazar plus traditionnel

et en haut à gauche de la photo : la clim ! souvent indispensable, je m'en rendrai compte par la suite

 

direction la Madrasa Koukeldach

encore des marchands de pain avec leurs poussettes landeaux étals

un peu de marche à l'ombre

notre guide à l'abri sous son parapluie ombrelle nous cornaque, ralliant les brebis indisciplinées que nous sommes au cri de "POUCHKINE", ça deviendra vite notre signal pour rappeler les retardataires, reformer le groupe, je l'entends encore "POUCHKIIIINE" !

on  s'extasie sur les mosaïques, en réalité une alternance de briques vernissées de différentes teintes de bleu

allez on escalade les marches sous le soleil , et ça fait plus de 30 h qu'on n'a pas dormi ... on se traîne, lamentables ...

 

suite de la visite la medrasa, au prochain épisode, mon clavier est en surchauffe, là !

 

Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0