Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

on va  finir avec cette journée à Khiva, avant de repartir pour une matinée toujours à Khiva puis Toprak Kala, Kyzyl Koum et ensuite ... ben on verra

Détour  devant la madrassa Muhamad Rahima Khan

passage à côté du cimetière : les sépultures de ceux qui sont morts "à l'intérieur" de la cité

et on arrive à la mosquée du vendredi avec sa forêt de piliers, 213 (218 ?) à l'origine, mais il a été pratiqué une ouverture dans le plafond, aération, luminosité ... je ne sais, en tout cas, une vraie oasis de lumière au milieu de cette semi obscurité

retour dans les rues baignées de soleil

par ci par là, on trouve des taches de verdure

on arrive à la Médersa Alla Kouli Khan

Dans la cour déserte pour l'instant sont dressées quelques tables et bancs pour recevoir notre groupe de touristes ainsi qu'un autre groupe.

Nous sommes parmi les derniers groupes de touristes. Bientôt à cause de la chaleurs, ils vont se raréfier, déboulant au compte gouttes, raison pour laquelle les petits vendeurs que l'on trouve au pied et dans les cours de tous les monuments tentent aussi désespérément de nous faire acheter leurs articles.

La cour dans laquelle va se produire une troupe folklorique khoresmien (vous savez ... al kkoresm ... algorithme ... mdrr)

7 personnes, dont les visages sont vraient intéressants, surtout  celui d'un des gamins, aux yeux bleus et aux cheveux assez clairs ... vous le retrouverez le lendemain dans un cadre sur une photo d'un autre temps... enfin, je trouve la ressemblance frappante, vous en jugerez.

 

Le soir, nous aurons un spectacle, danses, chants.

le sourire en or de la chanteuse principale

les musiciens

Restaurant avec soupe, comme d'hab, le plus remarquable : le plafond

Khiva de nuit

jour 04

le lendemain au petit matin :

Plus tôt dans mes reportages je vous ai dit que les bâtiments étaient en briques crues, recouvertes de terre mélangée à de la paille

même les murets modernes sont faits ainsi

et les bâtiments anciens qui parfois s'effritent

Les rues au matin sont presques vides

les touristes se prennent pour des rois

la grand place, tout au fond : les fours à pain

 

 

 

Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0