Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une grasse matinée -levée vers 7h ... ou à peu près-

de jour, la vue de la fenêtre de la chambre que vous avez vue de nuit au précédent épisode

la cour intérieure

un chor poya, avec une table basse qui doit servir au personnel de l'hôtel

la salle du restaurant décor typique

au buffet il y avait des crêpes et ceux qui me connaissent savent à quel point j'aime ces bricoles mdrrrr

dans le matin un peu humide

 

direction le Mausolée des Samanides, la construction la plus ancienne de Boukhara

 

Minute du Professeur Cyclopède

Il date du Xème siècle, la plupart des constructions anciennes en Ouzbékistan ont disparu, rasées par les invasions, ou les émirs ou vizirs ou ... suivants, parfois même, par les propres enfants de ceux qui ont commandé les constructions. Et les tremblements de terre ont aussi aidé à ces destructions. Donc la plupart des constructions actuelles remontent au XIV, ce qui n'est pas si récent quand même.

 

Le mausolée se trouve dans un parc, un de plus, et c'est bien agréable : mais d'abord une grande roue au début du parc

J'aurais aimé voir le parc d'attractions, mais on a filé, le laissant sur notre gauche.

Au loin des femmes travaillant dans les jardins, plantant du basilic, des centaines et des centaines de plants, pour éloigner mouches et moustiques, et ça a l'air efficace je dois dire. Basilic vert et basilic pourpre.

Si vous regardez bien vous verrez un homme qui a l'air de faire le petit chef pendant qu'elles bossent et il n'en a pas que l'air.

Niché dans la verdure : le mausolée, assez atypique par rapport à tout ce qu'on a vu à ce jour.

Plus on se rapproche, plus on se rend compte que des personnes regardent à travers les fenêtres

Je commence à rouméguer, ben quoi, j'arriverai donc pas à le photographier sans ses sangsues qui s'incrustent dans l'image ?

Façade principale

Là, je comprends, le mausolée est fermé pour cause de réfection ! Zuuuut !

Alors à notre tour on joue les sangsues sur les photos des autres et on se colle devant les fenêtres. Une des femmes du groupe, hissée par son mari, monte sur le rebord et prend des photos à travers le grillage de bois, on lui passe nos APN à tour de rôle. Le gardien du lien voyant ces touristes en masse scotchés devant les fenêtres du bâtiment décide de nous prendre en pitié et de nous faire rentrer ... Mais nous seuls. Oups !

Les autres continuent à prendre des photos à travers les grilles :

Le mausolée renferme le tombeau de Ismaïl 1er

sinon le tombeau est dépouillé de tout ornement, mais les murs présentent un super travail géométrique de briques.

 

Détail du jeu de briques créant ces motifs

Nous quittons la fraîcheur pour replonger en plein soleil entre 2 averses.

Les femmes/jardinières prennent une pause. Une touriste d'un autre groupe s'éloigne en ronchonnant. Je regarde les femmes, leur fais un sourire et montre mon APN en faisant une petite courbette, grand hochement de tête, OK je peux photographier.

Mais je reste un peu à distance. La touriste ronchonneuse s'approche de moi

elles ont pas voulu que je les photographie qu'elle me dit, vu sa tête pas souriante du tout il me semble comprendre, je lui réponds : suffit de demander !

Le parc est en travail, lui aussi, jardiniers, et autres s'afffairent

Des parcelles de terrain sont innondées afin de permettre de nouvelles plantations

Des minis digues de terre permettent de ne noyer que certaines zones

Direction le mausolée de Chashma-Ayub

Il contiendrait la tombe de Ayub qui aurait sauvé les habitant de la ville d'une grande sècheresse, en faisant jaillir une souce, un musée de l'eau y est installé.

photos d'une maquette

en face un monument moderne le  Mémorial al-Boukhari érigé à la mémoire du Saint , il représente un livre ouvert et un croissant.

Suite de Boukhara au prochain épisode ... pour cause de flémingite de mon index qui en a marre de cliquer sur la souris et de tapoter sur le clavier.

 

Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0