Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'hôtel ... quand je vous disais : un poème, c'était assez ironique.

 

Si l'ensemble paraît neuf et propre, les réalisations manquent singulièrement de logique .

Quand je rentre dans la salle de bain, un rideau de douche en dissimule le fond, long d'environ 1,8 mètre, je me dis : chouette une baignoire, je tire le rideau et ... oups surprise, un tout petit bac de douche triangulaire dans un coin ... c'est tout. Les WC ... bon normaux, sauf que, sauf que ... mais où est le papier, ah, mais bon sang, mais c'est bien sûr ! derrière le rideau de douche/bain ! mdrr.

Les serviettes ... ah , l'une est trouée, et toutes sont tellement rêches qu'elles remplacent une derma brasion sévère, pire qu'un gommage !

Bon, tant pis, la veille au soir, je me suis jetée sur le lit, prête à m'effondrer, avant de me relever, outrée ... mais que, mais qu'est-ce ? Une planche entre le dessus de lit et le matelas ?? Que non, que non, juste le matelas le plus dur que j'ai jamais vu, testé, "insomnié" !

2 heures du matin, à force de ne pas dormir, j'ai fini par découvrir dans une armoire une couette, je j'ai glissée entre le drap et le matelas, à peine plus confortable, mais par contre un brin trop chaud, et quand je dis un brin ...

Les meubles ... la chambre n'est pas grande mais compte 2 tables de chevet pour un seul petit lit (un lit a dû être ôté pour transformer une chambre double en single), une armoire, un banc pour poser la valise, un bureau, une commode, une chaise, un fauteuil, un coffre fort (mais pourquoi faire ?), une bouilloire (mais pas de frigo, et pourtant ce serait indispensable !), une clim et une TV ... fichtre comment ont-ils pu caser tout ça ?

Et le matin ... je vous disais fenêtre à l'Est, ben voui ! et pas de volets, et des rideaux pas occultants du tout, réveil en fanfare par le soleil puis par des coqs ! Bon. Une nuit très très brève.

 

Par contre petit déjeuner copieux et plein de bonnes choses (dont des crêpeeeeesss !).

On prend le bus

bâtiment inconnu doublé en cours de route

état de l'avenue

un peu de marche sous un soleil revenu et brûlant.

en se rapprochant

un gamin tout fier  faisant manger un petit piaf apprivoisé ?

La mosquée Bibi Khanoum, bien différente d'une photo à l'autre suivant les faces

 

 

un curieux dôme côtelé comme un melon, c'est toujours la mosquée Bibi Khanoum

 

 

 

encore et toujours des restaurations

échafaudages peu sécurisés

ouvrier travaillant à la disqueuse, sans masque ...

 

on ressort : direction le bazar Siab, très moderne

confiseries

fruits secs

épices odorantes

par une travée du bazar on aperçoit mieux l'ensemble de l'architecture de Bibi Khanoum

En sortant de là on peut visiter une sorte de rue marchande, un peu trop aseptisée à mon goût, mais dont les plate bandes de gazon sont entretenues à la main, cisailles pour la coupe et arrachage à la main pour les "mauvaises herbes", travail de fourmi qui crée un gazon quasi "gazon anglais"

sur les côtés,  des boutiques aux vitrines formatées,  dans lesquelles on retrouve en grande partie l'artisanat local

un salon de thé qui n'oublie pas les chor poya ... finalement j'aimerais bien pouvoir en ramener un ... mais dans l'avion ça serait pas top

une grille imposante, et ouverte

et derrière ... une école

les enfants sont en classe, et là je me rends compte que depuis le début du voyage on a croisé pas mal d'enfants, mais que jamais je n'ai entendu un caprice, un pleur, un cri et que les parents sont d'un calme exemplaire envers les enfants.

On va quitter cet endroit pour visiter une fabrique de tapis de soie (et de laine aussi).

Tania nous explique les cuves, les bains, les teintes (naturelles), herbes, fleurs, écorces.

Dans l'atelier, une ouvrière nous démontre l'usage des ciseaux pour régulariser les poils du tapis

les outils traditionnels (bonbon compris ?)

motifs divers de tapis en cours

ouvrières au travail

démonstration / vente de tapis

Plus tard, repas au restaurant (dont le plafond rappelle celui des yourtes) avant de reprendre les visites.

L'après midi sera pour un autre article, sinon ce serait vraiment trop trop long et en relatant mon voyage, je vois combien le déroulement a été étudié puisque les plus belles découvertes sont réservées pour la fin, si on avait commencé par le "plus mieux", blasés, nous n'aurions pas apprécié les visites de Khiva, Boukhara, du Kyzyl Koum ...

Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0