Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Comme tout a une fin sauf le saucisson qui en a 2 ... il fallait bien que ce voyage aussi ait une fin ...

Donc après l'observatoire, on file se restaurer, à l'ombre de vrais arbres et de fausse vigne à côté d'une mini cascade artificielle et d'une fontaine, premier et seul restaurant où nous aurons mangé des frites.

 

pas d'autres photos car surtout des photos du groupe.

Pour passer le temps en attendant de prendre le train qui doit nous ramener à Tachkent, Tania nous fait visiter l'atelier de la créatrice qui avait dessiné les modèles du premier défilé que nous avons admiré en début de séjour, et nouveau défilé dans l'après midi.

A côté de l'atelier, une "petite" limousine

un défilé, des vêtements, des sacs, des chapeaux, des tentations ...

embarquement ou "en-trainement" dans l'afrosiab, train moderne et confortable, pas de photos, mais monsieur Caréli peut-être en aura pris

re restau : assez particulier, plafond tendu de tissus bicolores,

un groupe de jeunes faisaient un repas de fin d'études, boule à facettes, et musiques, jeunes filles élégantes maquillées, riant haut, garçons un peu trop sûrs d'eux, parlant fort. La jeunesse est partout la même ! mdrr

 

détail : boule à facettes et sono à fond

Histoire de digérer, retour à pied vers l'hôtel Asia et Tachkent by night nous offre une vue imprenable sur la vitrine d'une pâtisserie,

rien qu'à regarder les gâteaux, on prend 3 kilos sur chaque hanche

Pis on va se coucher tôt, le lendemain lever 4h !! pf c'est vraiment la fin

Hôtel tranquille, qui ne vaut pas celui que nous avions à l'aller, mais le congrès des pays du Moyen Orient + Chine est en cours, et la délégation chinoise s'est réservé le City Palace, plus bel hôtel de Tachkent et proche du centre ville.

youpiiie, une baignoire

flûtre pas le temps si je veux dormir un brin !

sèche serviette façon soviétique, à lui tout seul il réchauffe la salle de bain!

mais comme toujours, LE petit défaut qui cloche

Vue de nuit

Jour 12

je ne vais pas mettre des photos de l'aéroport de Tachkent, c'est le même qu'à l'arrivée

plusieurs heures plus tard : Istanbul, les mêmes photos qu'à l'aller ...

Pas trop évident de trouver le point contact pour l'hôtel d'Istanbul, finalement, on embarque à plusieurs inconnus, dont un irlandais parlant anglais avec un accent presque pire que le mien... ,une famille de toulousains, un groupe d'algériens dont les femmes sont différemment vêtues, voilées, ou pas, dans une navette qui roule, roule, roule ... pour nous conduire au Sheraton hôtel, grand luxe, mais loin du centre ville. Le repas du soir n'est pas compris ...

Pas grave, c'est le début de l'après midi, je pense aller faire un tour en ville. le taxi coûte 15 dollars, d'après le réceptionniste. Cher .. normal, c'est devant le Sheraton, je me dis qu'en prenant un taxi en maraude, un peu plus loin je trouverai moins cher.

Je marche un peu, au loin je vois un rassemblement  de taxis ... tous à l'arrêt, pas un seul taxi en maraude !

Mais des travaux partout, c'est la banlieue d'Istanbul, et la ville est grande. Tellement grande qu'on est vraiment loin du centre, un groupe de jeunes a l'air perdu, je leur donne le plan de la ville que j'ai récupéré à l'hôtel. Ils ont l'air soulagé de savoir où ils sont. Moi je suis crevée, fait trop chaud. Je décide d'aller faire une sieste de 15 minutes et je me réveille ... 3 heures plus tard. Tant pis, c'est que j'en avais besoin.

retour et fin finale de la conclusion du bout du voyage, sniffff

aéroport, embarquement à l'aube

et chouette, je suis à côté du hublot !!! et du bleu, du bleu, du bleu comme les majoliques, les mosaïques

 

et voilou ... le voyage est fini, j'espère vous avoir permis de découvrir un beau pays, et que mon reportage à épisodes ne vous a pas top lassées.

 

Tag(s) : #Ouzbékistan

Partager cet article

Repost 0