Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vous raconte juste le voyage départ, mais par la suite il y aura peu de blablas, voire très très très peu ... enfin, suivant mon humeur mdr

Vendredi 20

02 h du matin je me lève au radar, dormi 1h, genre humeur de dogue avec rage de dents, le Titou ne me lâche pas d'une semelle, on dirait qu'il à compris qu'il se trame un coup fourré (pour lui).

03h je suis prête et je piaffe, Monsieur me fait lanterner : un fois  il oublie un truc une autre il vérifie autre chose. Du coup il va rouler super vite, j'aime pô ça !

Néo refuse de rester à la maison et c'est la bagarre pour qu'il se couche. Il me donne mauvaise conscience le bougre.

Arrivée à l'aéroport 04 h. Sur mon papier il est noté RDV au comptoir Volotéa.  Souci j'ai beau faire le couloir en long et en large, pas de comptoir. Finalement Monsieur me dit en lisant les panneaux ''enregistrement bagages 21'' bon, les gens de la file me laissent gentiment passer pour que j'interviewe  les filles derrière leurs ordis :  et oui ! Surprise on ne donne pas les billets avant, on les imprime au fur et à mesure .... je vous dis pas le temps que ça prend ! Il nous reste à un peu moins d'une demie heure pour boire un thé ... disons une infusion de papier (pour changer).

Au passage à la sécurité je vois dans les prioritaires un couple avec un  nourrisson qui fait la sirène. Je prie vaguement tous les dieux païens et les autres qu'ils n'embarquent pas sur mon vol ... las, les dieux étaient en vacances. Envol 6h.

Voyage 2h30 RAS arrivée 8h30 

Récupération rapide des bagages même  si c'est indiqué moyen et en tchèque, en fait il suffit de suivre la foule et les panneaux baggage et exit

Autour de moi personne n'est là en voyage organisé (je me sens aussi abandonnée qu'à l'arrivée  en Ouzbékistan !) Finalement un gars tend un panneau avec marqué Muzquetery ou un truc du genre :  mousquetaire en tchèque 

Taxi perso 20 mns de route : l'hôtel est éloigné de la ville et les autres passagers n'arriveront que le soir.

Le chauffeur me fait la conversation en anglais tchéquisant je lui réponds en sabir anglo franco espagno germanique polonisant ... mais on se comprend : et je pense quoi de Macron et c'est vrai qu'on a des migrants ? et c'est pas normal et patati et patata .... je ne vois pas passer le temps.

Finalement il me largue à l'hôtel, refuse un pourboire

À la réception une jolie fille aimable comme une porte de prison me fait comprendre que je n’étais  pas attendue avant le soir, que je dois attendre sans gêner et que j'ai qu'à poser ma valise là. Le "là" étant imprécis et dédaigneux le tout en anglais (quand je me suis adressée à elle en français tout juste si je n'ai pas eu droit à une grimace).

Je me vois mal attendre de 9h à 19h sur une banquette sans piquer du nez. Finalement je m'adresse à sa collègue enfin dispo, et miracle elle parle un français très correct et est super agréable ! Je finis par me dire que je vais faire un tour en ville pour tuer le temps, elle me conduit à une machine qui délivre des tickets (je ne sais combien de tarifs en fonction de l'âge de la distance...). Je change 50 € : 1125  couronnes, la seule chose que je ne pourrai payer en euros sera le ticket à la machine, sinon, en payant au comptoir de l'hôtel les € sont acceptés, mais on n'a pas droit au tarif préférentiel.

Là je paye 12 couronnes pour un trajet de 30 minutes soit 48 cts d'€ : un peu moins d'1 € l'aller retour.

Le réseau des transports en commun / tram est super développé, pas cher et les passages sont fréquents (voir les renseignements sur les tramways ICI)

Bon ligne 9 premier arrêt après le pont, je me rends de l'étoile entourant l'hôtel Golf, à la première station après le Pont Charles entourée par l'autre étoile rouge

Impressionnant le nombre de lignes de trams qui se croisent, non ?

Je marche pendant 2 h dans la rue Narodny et les rues adjacentes, prends plein de photos repère un magasin sympa puis un autre et un autre ... Et des façades, des façades, art déco ou non, des restaus aux noms français, des ...

des passages commerciaux

massages Thaï (il yen a plein partout avec des photos toujours limite : à se demander si c'est Korrekt oupa ...)

Kafka

Je resterai bien manger en ville mais si je m'assoie j'ai peur de m'endormir

Passage obligé par le pont Charles (plus de photos par la suite)

Retour à l'hôtel  Golf 4**** (On n'a pas la même notion des 4 **** en France)

Je mange un morceau un bout de viande panée (pas de salade) avec une sorte de Macédoine  + 1 thé : pas cher 340 couronnes (1 € = 25 Kr)

Retour à la réception : miracle il y a une chambre propre ou je peux aller m'avachir !

Vers 5 h la guide viendra frapper à ma porte Ouf ! Je me sens moins abandonnée 

6h30 : repas à l'hôtel  : risotto +thé 303 couronnes (non compris dans le voyage, d'ailleurs pour être juste je ne recommanderai pas le voyagiste ... j'irai voir ailleurs qu'Ailleurs la prochaine fois).

Je laisse 50 kr de pourboire je tape mon compte rendu avec plein de fautes je corrigerai en France je trie mes photos et je me vautreeeee

 

 

 

Vraiment pas les mêmes valeurs pour un hôtel  4****  parking au RAS des fenêtres isolation phonique à minima malgré  le double  vitrage lavabo légèrement  fendu mais tout est très propre 

Encore un pano qui a mal tourné mdrr, mais qui vous donne une idée

Au restau le pain est payant la carafe  d'eau inexistante et les portions .... Pas trop copieuses heureusement que je suis au régime 

La déco du restau est à revoir

Réveil 6 moins le quart 

Direction tit déj je meurs de faim

Le petit déj est en libre service, copieux, varié, frais ! et des fruits frais !!! à marquer d'une pierre blanche car la plupart des repas auxquels nous aurons droit seront à base de viandes plus ou moins diverses et : pâtes, patates, ris, pâtes, patates, riz etc ...

 

à noter :

Dans les touristes quelques femmes voilées beaucoup de foulardisées extrêmement souriantes en famille et prêtes à engager facilement la conversation et beaucoup d'allemands aussi,des cars entiers de touristes chinois ... désolée de dire cela mais : bruyants, sans gêne avec des gosses rois qui se permettent tout et n'importe quoi sans se faire réprimander, depuis marcher sur les pieds, passer sous les cordons délimitant les zones d'accès dans les musées, aller tripoter tapisseries, tordre chandeliers ... j'étais outrée !

Les tchèques parlent l'anglais, l'allemand, comprennent bien le polonais mais très peu parlent le français

Tag(s) : #ma vie comme je peux, #visites - promenades - découvertes, #Circuit Prague Vienne Budapest
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :