Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Où j'ai bien failli me perdre...

Pour commencer, retour sur la soirée de la veille.

Il ya qqs temps je vous avais dit que j'avais failli me perdre 2 fois, la première avait été le samedi soir. Un comble, toute seule en ville sans personne je ne m'égare pas, mais au milieu d'un groupe je trouve le moyen de me perdre :

D'abord quelques explications : les minis croisières de nuit sont nombreuses, tellement que les bateaux s'amarrent en double, voire triple file, et pour se rendre dans notre bateau on avait dû en traverser 2 autres, même chose au retour. Mais si à l'aller nous étions assez peu nombreux à embarquer, pour débarquer c'était un autre topo :  tout le monde se pressait et certains groupes étrangers au notre s’immisçait de force ... politesse, quand tu nous tiens ... résultat je me suis retrouvée séparée de mon groupe, et en débarquant, le quai était peu éclairé, j'ai donc suivi un grand gars en chemise à carreaux qui faisait partie de mon voyage ... mais au bout de 100 mètres, le nez en l'air, surveillant le gars du coin de l'oeil, je me rends compte qu'on va à l'opposé de l'endroit où l'on avait laissé le bus et que le gars en chemise à carreaux devait bien avoir 20 ans de moins que "le mien" ... OOOOPS !

Me voilà, trottinant en claquettes, de  nuit à rebrousse quai, cherchant frénétiquement des visages connus ... mais le quai était vraiment mal éclairé et les groupes étaient nombreux ... en moi même je me disais :

soit ils se rendent compte qu'on t'a perdue et ils reviendront au quai te chercher, suffira d'attendre, soit ils ne s'en rendront pas compte auquel cas : tu chopes un taxi, et tu donnes l'adresse de l’Hôtel Golf, donc pas de quoi s'affoler ... sauf que je préférais vraiment ne pas en arriver à ces extrémités ... et au bout d'un long moment d'incertitude, OUUUFF, coup de bol, je vois un petit groupe qui file en direction de l'endroit où je pensais que le bus était garé ... SAUVÉE ! c'était eux ! mdrr

Dimanche

Bon trêve de bavardage, le dimanche, les tchèques travaillent, les boutiques sont ouvertes, les musées aussi, et inconstants que nous sommes, nous autres français trouvons cela très bien ... à l'étranger !

Encore une façade le long de la rue Naródni du côté de la  Nové Město (Nouvelle ville) contrairement à la veille où nous étions dans la vieille ville

les touristes (peu de véhicules à cette heure ci)

une plaque commémorative du 17/11/89

c'est un mémorial  commémorant la révolution de velours (voir ICI)

Puis une peinture en trompe l'oeil

Un petit jardin apportant calme et zénitude au centre de la ville (jardin des franciscains)

 

sculpture de Laurent le Deunff, Fantôme volant

détail du portail donnant sur le jardin

Un magasin de crayons de couleur (marque Koh i noor en vitrine une sculpture de tête de gorille bien peu visible en photo à cause des reflets

une belle façade art déco

Plus loin :

Vous vous souvenez de la tête mobile de Kafka due à l'artiste tchèque Cernik et des bébés géants ? Voici une autre de ses œuvres : parodie de la statue du roi Venceslas (voir ICI)

L'explication officieuse de l’œuvre (l'artiste ne se donnant jamais la peine d'expliquer ce qu'il fait) serait que le cheval représente le peuple, les 4 fers en l'air, donc moribond, chevauché par le roi (les riches, les politiques) qui indifférent aux souffrances du peuple, continue à superbement parader ...

 

Bien que la statue paraisse être de bronze, il s'agit de polystyrène (ou de résine ?) patiné façon bronze, et donc très légère, suspendue au plafond hors de portée des vandales (la statue lors de on premier emplacement s'était vue amputée de sa queue !)

C'est dans la galerie Lucerna (voir ICI),

où l'on trouve un splendide et ancien cinéma, salle de spectacle que l’œuvre est ainsi pendue au plafond

 

Suite ... plus tard

Tag(s) : #Circuit Prague Vienne Budapest, #ma vie comme je peux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :