Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 on approche des gorges, les parois le long de la route deviennent abruptes

zone touristique qui accueille nombre de bus déversant des passagers de toutes nationalités, mais comme nous sommes hors saison (trop chaud pour les touristes étrangers) il y a une majorité de marocains.

 

Suite à des éboulements de rochers les bars et restaurants sont fermés définitivement.

Dommage je me serais bien vue siroter un thé à la menthe.

 pour vous donner une idée de la hauteur (ou de la profondeur à vous de voir comment vous le ressentez) comparez avec la taille des touristes, les parois font jusqu'à 300 mètres de haut.

de l'eau !!!

 la végétation envahit les lieux abandonnés

alors qu'on n'a croisé que des oueds à sec, là, la rivière coule, faible, mais quand même. J'aurais aimé voir au plus fort du débit. Ce doit être impressionnant (bon en même temps, chauvine que je suis, je ne peux m'empêcher de comparer avec les gorges du Tarn "moun païs" .

 

Un palmier a décidé de s'inviter dans le paysage.

une petite vidéo venue du net :

on repart dans le désert

arrêt restau, vous remarquerez le sapin de Noël en Juillet et dans le désert :

et ici pas d'alcool, même pas de la bière

dehors des gosses essayent de nous vendre des feuilles de palmier tressées en forme de dromadaire

mais dès qu'on monte dans le bus, ils s'assoient et commencent à jouer avec leurs smartphones dernier cri ... ou presque

et on repart direction un atelier où les femmes travaillent (en communauté pour revaloriser le travail des femmes) l'argan. Je craquerai bien sûr et ramènerai de l'huile d'argan pour moi et ma "presque belle soeur".

Tag(s) : #Maroc, #visites - promenades - découvertes, #ma vie comme je peux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :