Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Souvenez vous, d'abord ils avaient "gratté" la terre de l'allée

a02.JPG

a03.JPG

puis ils avaient balancé de la grave qu'ils avaient tassé au rouleau compresseur

a04.JPG

La grave est une émulsion de sable, gravier et goudron, mais déversée tiède sur le chemin avant d'être roulée tassée.

Ce mélange est peu résistant, même si il durcit dans le temps, un bon coup de pelle bêche suffit à le découper, et les herbes le transpercent facilement. En quelques jours liserons et chiendent montreront le bout de leur nez, donc ! chlorate et désherbant systémique.

En attendant que le goudron définitif soit posé on va refaire la murette du fond en réservant des passages pour que l'eau s'écoule lorsqu'il pleuvra. On va aussi (enfin je) enduire la murette, en se demandant dans quel état elle sera après le goudronnage ...

Après un mois d'attente les gars sont venus, reportant leur venue chaque fois qu'il pleuvait ...

Allons bon j'ignorais qu'on ne pouvait goudronner quand il pleut.

En fait ils vont passer une couche fine de goudron liquide sur lequel ils mettront du caillou avant de le tasser, puis ils recommenceront avec un caillou plus fin. Ce goudron est une sorte de "colle", émulsion de bitume et d'eau et tant qu'il n'est pas sec, la pluie aurait tendance à le déliter.

 

D'abord ils ont protégé l'abri de jardin et MA murette ! Ils ont employé un super rouleau de méga scotch couleur schtroumpf, introuvable dans le commerce paraît-il ... dommage je me serais bien acheté de ce scotch ... quand je pense dans quel état arrivent certains colis postaux, pas sûre qu'un coup "accidentel" de cutter serait donné dans un emballage ainsi protégé ...

a01.JPG

Bref ils ont joué à Christo et bien tout emballé.

a000.JPG

Puis leur machine infernale fumante et crachotante est arrivée : alors évidemment je ne pouvais pas ne pas demander comment ça marche ?

En fait une sorte de chaudière chauffe une cuve pour garder le goudron liquide

a05.JPGqui ensuite est réparti sur environ 3 m de large, en pluie format rideau, puis le gravier (qu'ils appellent caillou) est déversé lors du même passage avec quelques 50 cm de différence :

 

a07.JPG

Le goudron, en mince couche sert de colle liant la sous couche aux cailloux =>

Il s'agit d'un revêtement de base : gravillonnage pas d'un enrobé à chaud bien plus solide.

 

 

Bref il faudra qu'on mette une gouttière sur le côté de la maison afin d'éviter que l'eau ne tombe de haut en cascade, cela creuserait très vite une rigole dans le revêtement. De même bien que le gravier soit tassé au rouleau, il reste pas mal de graviers libres : pas question de les balayer avant au moins un an, le temps que les graviers se stabilisent, à la limite pour répartir les graviers vers les zones qui seraient découvertes lors de freinages ou démarrages.

Encore une chose qu'on ignore : le bitume contient un peu d'azote, super engrais pour les plantes ! bref si on ne veut pas que nos allées ressemblent à des champs il est grandement conseillé d'arroser au désherbant de temps à autres

citation USIRF routes de france :

Le bitume est un hydrocarbure qui s’est constitué naturellement, durant une très longue période, à partir du plancton accumulé et enfoui au fond des bassins sédimentaires. Il contient en moyenne 80 à 85 % de carbone, 10 à 15 % d’hydrogène, 2 à 3 % d’oxygène et, en moindre quantité, du soufre, de l’azote et divers métaux à l’état de traces. A température ambiante, il est très visqueux, presque solide et présente deux caractéristiques importantes : c’est un agglomérant avec un fort pouvoir adhésif et il est imperméable à l’eau

 

Le gravillonnage a une durée de vie de 5 à 10 ans, l'enrobé dure le double, sauf l'enrobé drainant (pareil que l'enrobé mais à gros gravier) qui ne dure guère plus que le gravillonnage. 

 

Pour plus de détails sur la création d'allées pour des particuliers voir ici : ID maison

 

P1060600.JPG

Et voilà notre toute belle allée qu'il ne reste plus qu'à entretenir régulièrement au désherbant. En outre il existe du bitume en seau pour réparer trous et fissures ... donc en faisant attention je pense pouvoir faire durer ... plus longemps, le temps que les nouveaux revêtements qui pointent le bout de leurs nez soient moins onéreux

Tag(s) : #ma vie comme je peux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :