Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

mes vacances bien méritées ... suite 5

et hop on reprend la visite du jour 4
 

après le site, le musée à côté d'Olympie, avec l'Hermès de Praxitèle en vedette

puis une statue à tête amovible ... pratique pour préparer des corps à l'avance sur  lesquels on n'avait plus qu'à adapter vite fait la tête de celui qu'on voulait représenter (Play mobil n'a rien inventé ! mdrrr)

 

puis les statues du fronton

voyage en Grèce (suite)
voyage en Grèce (suite)
voyage en Grèce (suite)

allez, pour faire bon poids, je rajoute quelques photos de bronzes, histoire de vous changer des vieilles pierres

et le soir : arrivée à l'hôtel, rien à voir avec le premier à Athènes ... encore heureux, il me reste en travers de la gorge celui là, et vous comprendrez d'autant mieux quand je vous parlerai dans quelque temps du circuit que Bruno a fait ... euh est en train de faire !

Alors il est pas bô celui là ? ... bon le point noir c'est qu'il est loin de tout et que le seul truc à faire, c'est piscine ....

 

Jour 5

d'abord les photos de l'hôtel au matin

puis départ direction Delphes

passage du pont qui relie Le Péloponnèse au continent reliant Rion à Antirion

il n'est pas sans rappeler le viaduc de Millau

voir ici sa construction et ses caractéristiques, le passage n'est pas donné, pour les voitures :17 € il me semble ...

de loin : élevage de poissons

à 13 h on s'arrête au restau, jolie vue sur la baie

au restau je découvrirai un légume inconnu de moi : le gombo, une sorte de haricot pour la forme et les graines, mais bien différent en fait,  voir ici un article assez détaillé.

Juste à côté, quelques magasins de souvenirs, y ai acheté 2 komboloïs

voir ICI la définition de l'objet en question, je vous mettrai les photos de ces 2 chapelets dès que je récupèrerai mon APN, en profiterai aussi pour vous mettre quelques photos des divers souvenirs que j'ai ramenés.

 

Enfin le musée archéologique de Delphes, il abrite certaines des statues les plus connues de Grèce, l'aurige, les jumeaux et le sphinx ...

Alors bien que vous en ayez sans doute plein les mirettes de toutes ces photos de statues et de sculptures, je vais quand même vous infliger ces oeuvres là, et quelques autres... mdrrr

et voilà, bien fait pour vous, ça vous apprendra à venir me lire ! mdrrr

Bon, il se fait tard, je ferme l'ordi et continuerai demain.

 

 

 

mes vacances bien méritées ... suite 6

 

Jour 5 encore ...

arrivée au sanctuaire d'Apollon

Pour des renseignements et/ou des explications concernant le musée visité dans l'article précédent, voir ICI

et pour mettre un titre sur les photos que je vous montrerai, voir ICI

Cela a probablement été la visite/promenade la plus agréable de tout le circuit -et pourtant le reste était plutôt déjà pas mal- à tel point que je dois avoir zappé une partie des photos.

Après la réunion avec la guide qui nous a fait le résumé historique et montré les restes des divers monuments les plus intéressants, nous avons été lâchés sur le site.

La visite a commencé en bas à gauche du plan ci dessous et fini en haut à droite, puis retour au point de départ.

plan reconstruction pris ICI

mais place aux photos, nombreuses, j'avoue ... et encore j'en ai oubliées ...

 

 

 

 

 

Les plus vaillant(e)s se sont lancé(e)s à l'assaut de la colline pour aller jusqu'au stade.

Je dois avouer que nous n'avons pas été trop nombreux et nombreuses à faire l'escalade, dommage ... Mais il faisait chaud, c'était pentu et assez long ... puis on était pas tous et toutes des perdreaux de l'année mdrrr.

Les pieds et les mollets étaient en surchauffe

on peut comprendre que le paysage ait inspiré les constructeurs, malheureusement les couleurs ne rendent pas vraiment justice

 

Au passage, escalade des marches du théâtre

Une vue d'en haut qui permet de mieux visualiser le temple d'Apollon et son implantation

grimpette, encore ...

 

une petite descente de rien du tout avant de recommencer à grimper, sinon c'est pas drôle ...

et enfin ... ouff, suante, dégoulinante et rouge écrevisse, arrivée en haut, au stade, il se mérite celui là, (contenance 6500 places, et pas un seul spectateur pour m'applaudir, grrr)

 

en repartant, sur la route à côté du parking du bus, on a croisé la fontaine de Castalie, et là, paf, j'ai oublié de prendre des photos, c'est pas bien çaaaa !!!

La légende : Castalie une nymphe des fontaines qu'Apollon poursuivait ... d'un peu trop près, se jeta dans une fontaine plutôt que de lui céder : un article succinct de Wikipédia ICI

 

Encore n peu plus loin sur la route, en contrebas (et il faudra remonter ensuite ... dire, je sais je me répète, que j'ai même pas perdu 500 grammes !) le temple d'Athéna :

 

 

et enfin la route direction l'île d'Eubée, pour les 2 derniers jours du circuit.

En route on croisera des champs entiers et nombreux de panneaux photovoltaïques

les photos ne sont pas vraiment nettes, mais elles ont été prises à travers la vitre du bus pendant qu'on roulait.

Et hop la suite, et fin probablement, au prochain épisode.

mes vacances bien méritées ... suite 7

 

 

Ha ... on arrive aux derniers jours et j'ai l'impression de terminer une seconde fois ce voyage ... presque j'aurais aimé que ça ne se termine jamais ...

Donc lever tôt le matin et direction le port du Pirée pour une croisière en direction de 3 îles : Hydra, Egine et Poros.

Sur Egine et Hydra nous ferons de vraies haltes tandis que Poros ne sera qu'une escale de 20 minutes environ.

Alors on va commencer par le port et quelques bateaux, dont 2 navires de guerre transformés en musée

 

 

;

le stade de la Paix et l'amitié visible depuis la mer

 

 

 

;

Puis la Grèce étant peuplée d'îles, si je puis dire, on va en croiser plusieurs durant la traversée :

 

;

 

petite démo de sirtaki pendant le voyage, ainsi que quelques chansons dont Moustaki ... bien sûr

 

 

;

 

Arrivée à Hydra

 

 

Vite fait une photo du bateau, prudence, prudence, n'étant pas sure de retrouver facilement l'animal en question, je le photographie afin de le reconnaître ensuite. Ainsi que les magasins en face duquel il est amarré. Ce qui ne m'empêchera pas de connaître un gros moment d'inquiétude une heure plus tard.

 

 

Puis voilà les photos des rues de la ville dans laquelle je vais traîner le nez en l'air en admirant ciel, murs blancs, peinture bleue des encadrements,  fleurs et autres ... Il n'y a pas de voiture et on se déplace à dos d'âne, pauvres bestioles parquées en plein soleil.

 

 

 

 

au détour d'une rue : petite tête de mort façon pirate, dont j'ignore l'origine et la signification

retour vers le port

 

débarquement des marchandises, un va et vient impressionnant, et tout est manipulé à bras d'homme et transporté sans voiture ni camion

Je décide de rentrer, l'heure approchant, et là ... gros moment de doute, je ne vois pas un seul des membres de mon groupe, quant au bateau, il n'est pas amarré là où je l'ai laissé. Je commence fiévreusement à chercher sur mon APN la photo du bateau pour pouvoir réclamer auprès de euh ... qui contacter d'ailleurs ? Puis je vois un T shirt bleu, façon Héliade porté par un grand gars mince sirotant son café frappé ... ouf, mon guide !

Bon ça va ! ici les bateaux font comme les bus, ils déposent les passagers puis vont se ranger ailleurs laissant la place aux suivants !  Et bien sûr, je suis en avance ... peu à peu les autres passagers arrivent, du coup en attendant je file boire un nouveau café glacé.

;

Embarquement vers Poros et Egine, et ça, ce sera au prochain épisode ... là il est quasi minuit et je file me coucher ... bonne nuit et à plus.

 

 

 

mes vacances bien méritées ... suite 8

 

suite de la mini croisière dans les îles du golfe saronique.

Poros ... 20 minutes d'arrêt, pas le temps de prendre des photos, suis rentrée dans un magasin par curiosité et suis tombée sur une grecque parlant très bien français qui avait vécu à Paris et on a parlé, parlé, parlé ... me suis dépêchée de trotter jusqu'au bateau, pas envie de rentrer à la nage ! mdrrr

.

 

Egine, sur place, moyennant un surplus de 25 € petite excursion au temple d'Aphaïa, puis à l'église Saint Nectaire avec passage obligé chez un commerçant vendant des glaces à la pistache ... à se rouler par terre, rien à voir avec ce qu'on trouve ici.

Le temple d'Aphaïa, longtemps pris pour un temple dédié à Athéna se trouve en haut d'une colline, au passage vue sur la côte :

Origine légendaire du temple : Une nymphe d'une grande beauté, poursuivie par les assiduités de ces messieurs demanda l'aide d'Artémis qui la fit disparaître, afin de la soustraire aux convoitises masculines. Elle devint Aphaïa, "celle qui disparut", et un temple lui fut consacré.

Le temple dédié à Aphaïa est un des mieux conservé de la Grèce.

la mer et la côte vues d'en haut, depuis l'arrière du temple

la terrasse à côté du commerçant "vendeur de glace et de crème de pistache"

avec encore une magnifique vision de la mer si bleue

 

un super méga cactus qui devait faire 5 m de haut minimum, pas envie d'aller lui faire des papouilles

puis départ vers Saint Nectaire (pas le fromage), église relativement récente, malheureusement en travaux

 

 

une touriste du groupe a bien voulu me servir de modèle pour vous donner une idée de la taille du petite bougeoir

retour vers le bateau, avec arrêt dans un verger de pistachiers, la Grèce étant le 6ème producteur mondial de pistaches et Egine produisant la meileure pistache ... du moins c'est ce qui se dit

de plus près les grappes de pistaches :

 

et enfin retour vers le bateau, pour l'avant dernière soirée en Grèce.

Nous rentrerons tard à l'hötel où un buffet (pour ne pas changer) nous attendra

 

suite au prochain et  dernier épisode

mes vacances bien méritées ... suite 9

 

Denier jour avant le départ .... pas envie d'écrire cet article, j'ai l'impression de vraiment finir mes vacances ... alors je traînaille ....

Hôtel le grand bleu sur l'île d'Eubée, grande île en face du Pirée.

source image modern-jazz.fr/images/GRECE/CarteEubia

 

Le jour précédent nous avons eu droit à la croisière dans les îles du golfe saronique, et là, c'était quartier libre. Donc je me lève tôt le matin avant qu'il y ait du monde et hop, quelques longueurs dans la mer, mer vide ! pour moi toute seule à 7 heures du matin. Un régal.

Puis marche, les pieds dans l'eau pendant 25 minutes pour aller à la "grande ville" d'Eritria.

Arrivée pendant que la ville s'éveille à peine .... De la verdure, un petit square et des arbres.

Les magasins de souvenirs et les petits restaus et bars le long de la plage ouvrent à peine.

Quartier "médical" avec dentiste à l'étage

me voilà rassurée, enfin un endoit où l'on parle français .... meuh non, en fait dans plein d'endroit on trouve des gens qui connaissent quelques mots de français, même si c'est l'anglais qui est majoritairement parlé.

Récup-récup

Au coin des rues, comme tout le long des routes on croise des iconostases.

Parfois il s'agit d'indiquer la proximité d'un édifice religieux, mais le plus souvent ce sont des autels élevés à la mémoire de morts (accidents de la route). On y trouve parfois les photos des morts, des fleurs  et presque toujours des bougies. Certains sont très rudimentaires, d'autres sont assez luxueux :

Plusieurs magasins, petits bistrots

Retour à l'hôtel, toujours les pieds dans l'eau en longeant la côte malgré les galets ...

Repas  buffet, pour ne pas changer, mini sieste et le soir je décide d'aller non vers la ville mais vers une sorte de promontoire, en longeant la côte ...

.

Début de promenade super agréable, je pourrais marcher des heures et ...

Zutre crotte, spectacle d'apocaypse, et croyez moi même si je n'ai pas pris de photo ... De loin je vois 2 sortes de jambonneaux noirâtres et velus, largement écartés ... avec vue imprenable sur anatomie masculine brûlée par le soleil ... moment de flottement je fais demi tour ou je continue ? Pas un promeneur à l'horizon, juste cette espèce de gros crapaud exhibitionniste ... Grrr, la mort dans l'âme je renonce à ma promenade ... Retour vers l'hôtel où je vais papoter avec d'autres touristes.

.

Et l'actu me rattrape tristement, 2 jeunes femmes me disent avoir vu sur leur tablette que le jour même, en France, un attentat a eu lieu, avec un homme décapité la tête empalée à l'entrée de l'usine.

.

Ah ça sent vraiment la fin des vacances et le monde est toujours aussi fou même si j'ai réussi à vivre 6 jours entre parenthèses.

Le soir autour de la piscine, on papote en buvant gratuitement (compris dans le forfait) qui des cafés, qui de l'ouzo, qui des gin tonics ...

admirez ce magnifique olivier, il faut être à plusieurs pour en faire le tour

Le lendemain, lever à l'aube, direction Eritria en bus, embarquement dans le ferry

l'intérieur

Et direction l'aéroport ... une des dernières choses que je verrai sera le Leroy Merlin vu à l'arrivée.

Embarquement et à 13h arrivée à Toulouse .... Me voilou de retour, vacances terminées pour de bon ...

Je vais faire le tour des photos que Monsieur a ramené de Grèce, puisque nous sommes partis en décalé et j'en trouverai sans nul doute certaines que je vous mettrai en complément de mon reportage à rallonge ... et ce sera la "vraie fin" de ces vacances.

Tag(s) : #grèce

Partager cette page

Repost 0